Publié le

{Confidences} Mon processus de création des patrons

0 Flares Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 0 Flares ×
J’ai eu envie de partager avec vous les grandes étapes qui entrent dans la création d’un patron Sacôtin, du gribouillis à la mise en ligne. Aussi voici un aperçu de mon organisation et de mon processus créatif.

 

1- Gribouillage

Oui tout commence par des gribouillages. J’ai toujours sur moi un petit cahier dans lequel je fais des croquis de sacs au fil de mes inspirations. Je peux partir d’une fonctionnalité, d’une forme général ou d’un détail et je gribouille jusqu’à arriver à un ensemble qui me satisfait.
Mon cahier de gribouillis Sacôtin
Mon cahier de gribouillis Sacôtin

 

2- Patron

La phase de gribouillage terminée, je me passe à la création du patron sur ordinateur. Je détermine et crée les différentes pièces nécessaires.

 

3- Prototypes

Une fois mon patron à peu près au point je couds un premier prototype du sac. Il est rare que tout soit au point du premier coup, souvent de petits ajustements du patron sont nécessaires que ce soit au niveau design ou technique.
Je modifie le patron et coud un deuxième prototype, en prenant des notes pendant l’assemblage pour la rédaction future des instructions : ordre de montage, étapes qui peuvent être plus délicates et méritent des précisions et astuces, etc…

 

4- Instructions

Le gros morceau est certainement la rédaction des instructions et la création des illustrations.
Je prends le temps de bien tout détailler et illustrer en ayant toujours à l’esprit la couturière qui au final réalisera le sac. Je veux qu’elle n’ait qu’à se laisser guider pour profiter pleinement du plaisir de coudre.

 

5- Couture des sacs définitifs

Je couds les sacs définitifs comme si j’étais vous : j’imprime le patron et suis les instructions pas à pas. J’apporte éventuellement de petites modifications pour plus de clarté, corrige des coquilles,…

 

6-  Testeuses

C’est maintenant à la Dream Team des testeuses de jouer.
J’envoie le patron à chacune et elles ont entre 2 et 3 semaines pour coudre le sac et me faire leur retour de test où elles m’indiquent les difficultés qu’elles ont éventuellement rencontrées.
Suite aux retours de test, je fais les corrections nécessaires sur le patron et dans les instructions.
Je ne les remercierai jamais assez pour leur enthousiasme et leur investissement ! Merci les filles !

 

7- My tailor is rich

Et oui les patrons étant disponibles en français et en anglais il faut maintenant que je traduise les instructions.
Maria a la gentillesse de relire mes instructions anglaises à chaque fois pour assurer que tout soit perfect in English.

 

8- Photos

Je prends des photos du sac seul, puis profite en général d’une après-midi pour aller prendre les photos du sac porté avec une (ou plusieurs) copine(s) de l’atelier théâtre auquel je participe. On s’amuse bien pendant les séances… J’ai quelques photos « bêtisier » d’ailleurs…
Il s’ensuit un long triage des photos et de leur préparation pour la mise en ligne du patron.

 

9- Préparation de la mise en ligne

Je rédige les articles de présentation du sac pour le Blogôtin (en français et en anglais) et les pages de la boutique.

 

10- Lever du rideau

Voilà le nouveau patron est prêt à vous être dévoilé !

 

Comme vous le devinez, mon processus prend du temps.
Concrètement c’est environ 2 mois pour arriver du gribouillage au patron mis en ligne car, parallèlement à Sacôtin, je travail à temps partiel comme responsable d’un support informatique et j’ai décidé de ne plus travailler les weekends : ils sont maintenant dédiés à ma famille et mes amis et ça c’est vraiment vital pour tenir le choc !

 

Actuellement je suis à l’étape 4 du prochain patron : en pleine rédaction des instructions. Ce sera bientôt aux testeuses de jouer ;).
0 Flares Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 0 Flares ×

Aussi sur le blogôtin ~ Also on the Blogôtin :

19 réflexions au sujet de « {Confidences} Mon processus de création des patrons »

  1. Wouahou, merci de nous faire partager tout ça ! Pour info je suis à nouveau partante pour faire partie des prochaines testeuses si besoin 😉

  2. Géniale la façon de décortiquer le processus de ton travail, merci.
    Milafee.

  3. Pour la création du patron sur ordinateur, tu utilises un logiciel spécial ?
    A part ça, l’ensemble du processus est bien plus complexe qu’on l’imagine …

    1. Non pas de logiciel spécial, un logiciel de dessin vectoriel tout classique.

  4. Un long travail minutieux dont on retrouve toutes les qualités dans tes patrons !!!

  5. bhonjour
    j’imagine qu’un croquis de patron ne se fait pas tout seul, mais quelle réussite dans les sacs de SACOTIN tous plus réussis les uns que les autres , bravo
    amicalement
    lydie

  6. Merci de nous faire découvrir l’envers du décor. D’une manière générale, les personnes pensent que les choses se font en un claquement de doigts et bien non, surtout quand il s’agit de couture et plus encore lorsqu’il s’agit de la conception d’un patron. Ta démarche témoigne de ton sérieux, de ton dévouement, de ta générosité et de ton professionnalisme. Le résultat : des coututières plus que satisfaites et fidèles à Sacôtin ! Du coup on devient un peu pointilleuses (moi en tout cas) avec d’autres créatrices indépendantes (de vêtements notamment), on aimerait qu’elles aient ce même goût de la perfection !

  7. Oui cet envers du décor est très intéressant et très instructif!!!Merci de le partager!!!:)

  8. merci pour le partage, c’est très intéressant. Moi aussi je suis à nouveau partante pour faire partie des testeuses : je vais avoir du temps libre. Quant à tes modèles, ils rencontrent du succès dans mon entourage, un Kocotte très printanier est en cours de réalisation qui sera suivi par Candy

  9. En te lisant, on se dit qu’on a bien raison d’aimer tes patrons qui sont si clairs et qui, pour ma part, me permettent de progresser dans la couture !! En ce moment, sous ma MAC, le sac Swing pour la fête des mères ! Dès que je publie, je t’envoie un petit mot !
    Bon mercredi !
    Et s’il faut faire partie des testeuses (des fois que tu n’en aurais pas !!!!!!), je suis partante !

  10. un grand merci pour ce partage!
    je comprend pourquoi tout s’emboite si bien et que nous n’avons pas de problème de montage!
    partante aussi pour être testeuse si tu en cherche encore!!!!
    continue tu fais un travail formidable!

  11. c’est comment que l’on devient testeuse?
    j’adore toujours autant ces sacs
    bravo et beau travail

    1. J’avais fait un « appel à testeuses » il y a quelques mois via le Blogôtin !

  12. merci à toi de nous faire partager tes etapes de création !
    Ravie +++ d’être testeuse de la première heure , que cela dure 😉

    Bises

  13. ton article est très intéressant et je suis consciente du travail que représente la création d’un patron ; dernièrement j’ai pris des cours de couture et j’ai réalisé à quel point la précision est importante en couture. dès que j’aurai fait le sac swing je t’envoie une photo. bonne semaine.

  14. Article très intéressant qui nous permet d’avoir une meilleure vision sur ce travail. Moi aussi j’aimerais bien devenir testeuse…quel honneur n’est ce pas! On attend patiemment la sortie du ptit nouveau! Bon courage!

  15. je viens de lire votre procesus et je trouve sa interressent ,je ne savais pas qu il y avais tans de pas a pas et de boulot et des couseuses testeuses l idee et pas mal j avoue ,les photos sont superbe bonne continuation a vous

  16. Bravo Véro, je suis bleuffée par votre professionnalisme et je vous encourage à continuer parcequ’ne plus ils sont tous plus beau les uns que les autres. Merci aussi à la Dream Team qui fait le »crash test »!!!!

  17. Bonsoir, que de travail, pour arriver aux patrons que nous pouvons à notre tour faire.Comment faire partie de le Dream Team de testeuses, j’ai hâte de découvrir le prochain modéle, je suis fan de vos sacs…..Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *